Latitudes prod
Latitudes contemporaines

Du 3 AU 19 JUIN 2015

 

LENIO KAKLEA
PETITE FORME CHORÉGRAPHIQUE PAR LES JEUNES DE L'ALEFPA

_Mercredi 03 juin à 19h30 - maison Folie Wazemmes (Lille)
Entrée libre

 

Le travail de Lenio et son rapport à la participation prédisposaient à cette rencontre créatrice avec les jeunes de l’Alefpa. Nos années de collaboration avec l’association nous ont confortés dans la volonté de co-construction au service des formes, de l’éducation et du partage.

 

Formée en Grèce ainsi qu’au CNDC d’Angers et à Sciences-Po Paris Lenio Kaklea est depuis dix ans l’interprète de Charmatz, Huynh… comme la complice de Chaignaud et Bengolea sur la scène internationale. De son embouteillage scénique de 2010 au Théâtre de la ville à son solo avec la collaboration de Lucinda Childs en 2013, son questionnement des formes investit un rapport spécifique au spectateur.

 

 

DSC 0053rt

 

© Malik Bajaga

 

ESZTER SALAMON > France / Allemagne
MONUMENT 0 : HANTÉ PAR LA GUERRE (1913 - 2013) | Création 2014

_Mercredi 3 juin à 20h - maison Folie Wazemmes (Lille) _ 75'
13 / 7 / 5 €

 

Confrontant danse et histoire, la chorégraphe s’approprie les danses populaires et tribales issues des cinq continents. Ces danses ont en commun une spécificité : toutes ont été ou sont pratiquées dans des régions marquées par des guerres et des conflits fortement liés à l’histoire de l’occident. Réinvesties et interprétée avec force et puissance par les 6 danseurs réunis sur le plateau, elles dressent leur vitalité fantomatique contre l'amnésie.

 

Interprète en France de Sidonie Rochon, Mathilde Monnier et François Verret, Eszter Salamon a présenté de nombreux travaux à la croisée de divers médias. Ses dispositifs, aux résonances documentaires, biographiques… interrogent l'expérience cognitive et les perceptions. En 2011, son opéra sans interprète TALES OF THE BODILESS imaginait les modes d’existence après la disparition des humains, affirmant la part de l’histoire dans sa recherche de créatrice. Eszter Salamon est artiste associée au Centre national de la danse.

 

Foto Ursula Kaufmann J09A1860

 

 © Ursula Kaufmann

 

Direction artistique : Eszter Salamon

Dramaturgie : Eszter Salamon, Ana Vujanović Danseurs : Boglárka Börcsök, Ligia Lewis, João Martins, Yvon Nana-Kouala, Luis Rodriguez et Corey Scott-Gilbert

Lumière : Sylvie Garot

Son : Wilfrid Haberey

Costumes: Vava Dudu

Assistant costumes : Olivier Mulin

Direction technique :

Thalie Lurault et Michael Götz

Conseils théoriques : Djordje Tomić

Production, organisation : Alexandra Wellensiek - Botschaft Gbr, Sandra Orain - Studio E.S.

 

 www.eszter-salamon.com

 

Lire la suite : MONUMENT 0

 

ANA BORRALHO & JOÃO GALANTE  > Portugal
ATLAS VALENCIENNES | Création 2011

_Jeudi 4 & vendredi 5 juin à 20h - le phénix scène nationale Valenciennes _ 80'
Entrée libre

 

L'idée est de refaire du théâtre un espace politique. 100 personnes sur scène. Un paysage de gens avec des professions différentes, tous revendiquant leurs positions dans notre société, de façon individuelle et en tant que groupe, créant une sorte d'atlas de la cohésion complexe du tissu social et urbain. Une révolution calme. Une pièce motivée par l'idée que l'art doit jouer un rôle actif dans la société, unissant l'art et la vie.

 

Ana Borralho & João Galante vivent et travaillent à Lisbonne (Portugal). Issus d’études visuelles à Ar.Co., acteurs et créateurs de la compagnie de théâtre Olho, ils collaborent depuis 2002. Fondateurs du groupe de « non-musiciens » Jimmie Durham et de l’association casaBranca, ils sont à l’ogine du Festival International d’Art Contemporain Verão Azul.

 

ATLAS photo by Vasco Celio 3

 

©Vasco Celio

 

Performance participative de 100 amateurs de la Région

Concept et direction artistique : Ana Borralho et João Galante

Lumières : Ana Borralho et João Galante

Conseiller éclairage : Thomas Walgrave

Son : Coolgate

Conseiller artistique : Fernando J. Ribeiro

Collaboration dramaturgie : Rui Catalão

Collaboration artistique et coordination du groupe : Cátia Leitão (Alface), Tiago Gandra, Catarina Gonçalves et André Uerba

Direction de Production : Mónica Samões

Production exécutive et coordination du groupe : Andrea Sozzi

Production: casaBranca

 

www.anaborralhojoaogalante.weebly.com

www.casabranca-ac.com

 

Lire la suite : Atlas Valenciennes

 

LENIO KAKLEA > Grèce
MARGIN RELEASE | Création 2015

_Jeudi 4 juin à 20h - Théâtre de l'Oiseau-Mouche/Le Garage (Roubaix) _ 60'
Tarif soirée composée ou 13 / 7 / 5 €

 

C’est d’abord une rencontre entre Lenio Kaklea et le danseur Kerem Gelebek, deux interprètes de forte personnalité. Ensemble, ils développent une recherche sous le signe de l’empreinte, à la fois dédoublement et figure renversée de l’original. Elle renvoie au miroir du danseur, à son image cachée, aux confins parfois de l’absurde et du grotesque. Ils nous invitent à entrer dans l’intime à l’envers de leur corps social.

 

Formée en Grèce ainsi qu’au CNDC d’Angers et à Sciences-Po Paris Lenio Kaklea est depuis dix ans l’interprète de Charmatz, Huynh… comme la complice de Chaignaud et Bengolea sur la scène internationale. De son embouteillage scénique de 2010 au Théâtre de la ville à son solo avec la collaboration de Lucinda Childs en 2013, son questionnement des formes investit un rapport spécifique au spectateur.

 

DSC00308

 

©Lenio Kaklea

 

Chorégraphie et textes : Lenio Kaklea

en collaboration avec : Lou Forster

Interprétation : Lenio Kaklea et Kerem Gelebek

Lumières : Philippe Gladieux

Son : Eric Yvelin

Régie : Pierre Routin

Objets scéniques : Olivier Brichet

Création Shibari : Amaury Grisel

Costumes : La Bourette

Production : KOMM’N’ACT/Lou Colombani

Coproduction : CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson

Accompagnement : Extra-Pôle/Agnès Henry

 

www.komm-n-act.com/artistes/lenio-kaklea

 


 

MIET WARLOP  > Belgique
DRAGGING THE BONE | Création 2014

_Jeudi 4 juin à 21h - La Condition Publique (Roubaix) _ 45'
Tarif soirée composée ou 13 / 7 / 5 €

 

On reconnaît dans Dragging the bone la marque de l’univers onirique et visuel de Miet Warlop. Elle nous invite ici dans un laboratoire où Il est ici question d’oracle et de divination. En alchimiste inspirée, la plasticienne et performeuse agit en magicienne excentrique jouant de sa féminité poussée jusqu’au burlesque. Elle s’amuse des objets qu’elle réinvente, à la manière du mouvement des artistes surréalistes dont elle est sans conteste l’une des l’héritières.

 

Artiste visuelle née à Torhout (B) en 1978, Miet Warlop bouscule le vocabulaire dramaturgique, plastique et scénique dans une rencontre des formes volontiers explosive. L’originalité de son travail a été sanctionnée dès sa création de fin d’études en 2004 par le prix de la Kunst Akademie Franciscus Pycke et du Theater an Zee d’Ostende ! Miet a rejoint Latitudes Prod. en 2013.

 

Reinout-Hiel-6914-compi

 

©Reinout Hiel

 

Conception, direction, sculptures et performance : Miet Warlop

Assistante sculpture : Barbara Vackier

Assistantes costumes : An Breughelmans et Sofie Durnez

Musique : Stefaan Van Leuven et Stephen de Waele

Production et lumières : Nele Keukelier

Technique : Babette Poncelet et Jannes Dierynck

Œil extérieur : Danaï Anessiadou et Nicolas Provost

Manager : Carl Gydé

Stagiaire costume et sculptures : Margré Steensma et Elleke Frijters

Construction : Collin Temple et Jeoren Dreezen

Production : Irene Wool VZW

Production déléguée, diffusion : LatitudesProd (Lille)

 

www.latitudescontemporaines.com

 

Lire la suite : Dragging the bone

RENCONTRES & DÉBATS

_Vendredi 5 juin – 09H30 > 12H30 | 14H00 > 17H00 - Gare Saint Sauveur (Lille)

Entrée libre - Réservation conseilée

Dans le cadre du Printemps à Saint Sauveur avec lille3000

 

Création ou créativité ? Du geste gracieux à la rentabilité du geste

           

Au sein des métiers de la culture, l’accompagnement contemporain d’artistes confrontés à ce contexte est un défi en soi : comment donner et préserver des espaces de gratuité et d’expérimentation dans ce contexte de contrainte (résidence, temps de travail, budget de recherche, …) ? ; comment préserver et encourager la projection d’une idée dans la « mise en œuvre » initiale (la création) avant de confronter la démarche artistique à d’autres paramètres de créativité (en production) ?

 

François Frimat

 

En partenariat avec LEAD, Région Nord Pas-de-Calais, dans le cadre du projet N.O.W. – new open working process for the performing arts, avec le soutien du programme Creative Europe de la Commission Européenne

 

Plus d'infos

 

VINCENT THOMASSET  > France
MÉDAIL DÉCOR | Création 2014

_Vendredi 5 juin à 19:00 - le phénix scène nationale Valenciennes _ 55’
13 / 7 / 5 €

Navette gratuite au départ de Lille à 18h00 | 09.54.68.69.04 |

 

« La pièce s’organise autour de la notion de double et des différentes acceptions qui en découlent : doublure, doublage, dédoublement. Ces thématiques traversent la pièce aussi bien par les figures qu’incarne Lorenzo De Angelis que par le contenu des textes. » Vincent Thomasset se dévoile, montre ses doutes, ses fragilités de créateur, d’auteur et d’interprète. Tout ce que souvent les artistes refusent de dévoiler, ici, il en fait un jeu, une conversation drôle et touchante avec le spectateur.

 

D'abord interprète, il suit la formation Ex.e.r.ce en 2007. Les travaux de Vincent Thomasset éprouvent les formes textuelles et scéniques au service d’un vocabulaire instable et décalé, d’un rapport inconforme à la scène contemporaine. Vincent Thomasset a rejoint Latitudes Prod. en 2013.

 

Vincent_Thomasset_Medail_DecorPatrick_Berger_Atelier_de_Paris-Carolyn_Carlson___CDC.jpg

 

© Patrick Berger

 

Conception, réalisation, texte, interprétation : Vincent Thomasset

Chorégraphie : en collaboration avec

Lorenzo De Angelis

Interprétation : Lorenzo De Angelis, Vincent Thomasset

Son : Pierre Boscheron

Lumière : Annie Leuridan

Scénographie : d’après une idée originale d’Ilanit Illouz

Production : Laars & Co

Production déléguée : Latitudes Prod.

 

www.latitudescontemporaines.com

 

Lire la suite : Médail Décor

 

DOROTHÉE MUNYANEZA  > France / Rwanda
SAMEDI DÉTENTE | Création 2014

_Vendredi 5 juin à 20h - maison Folie Wazemmes (Lille) _ 80'
13 / 7 / 5 €

 

Émission populaire de la télévision du Rwanda d’avant le génocide, Samedi détente ramène à un temps et un monde que Dorothée a vus disparaitre dans les ravages de la guerre et le traumatisme d’un peuple. La gageure ici pour Dorothée est de trouver le chemin, les mots pour parler de l’impensable et l’insoutenable, nous en avons tous encore des images en tête vues à la télé. Ici la cruauté de ce génocide devient tangible car il transpire de réalité à travers le récit et le corps des interprètes.

 

D’enfance rwandaise, londonienne puis Marseillaise, Dorothée Munyaneza a mis son histoire, son chant et ses influences au service des rencontres avec la variété des êtres et des formes. Compositrice (B.O.F d’Hotel Rwanda), enseignante (Zip Zap circus school, Afrique du Sud). Son travail croise en 2006 François Verret qui l’introduit sur la scène contemporaine de danse. Viendront Nan Goldin, Mark Tompkins, Robyn Orlin, Alexandra Badea, Jean-François Pauvros, Alain Buffard, Rachid Ouramdane mais aussi Seb Martel, Alain Mahé, Ko Murobushi…

La Compagnie Kadidi qu’elle crée en 2013 affirme ses intentions chorégraphiques : Samedi Détente en est la première réalisation.

 

 

IMG_2482.JPG

 

© Laura Fouqueré

Conception, texte, danse et voix : Dorothée Munyaneza

Avec : Nadia Beugré (danse), Alain Mahé (musique et improvisation),

Dorothée Munyaneza

Regard extérieur : Mathurin Bolze

Création lumière : Christian Dubet

Scénographie : Vincent Gadras

Costumes : Tifenn Morvan

Régie générale : Marion Piry

Direction de production, administration,

diffusion : Emmanuel Magis, Anahi

 

anahi-spectacle-vivant.fr

 

Lire la suite : Samedi détente

 

CRISTINA RIZZO  > Italie
BoleroEffect (Rapsodia/the long version) | Création 2014

_Vendredi 5 juin à 21h30 - Gare Saint Sauveur (Lille) _ 50'
Entrée libre

Dans le cadre du Printemps à Saint Sauveur avec lille3000

 

Comme une archéologie de la dynamique musicale et chorégraphique de l’œuvre de Ravel au service des formes actuelles de la danse, y compris celles pratiquées dans les clubs de nuit, les concerts ou dans la rue. Nul doute que ces deux interprètes débordantes d’énergie, en complicité avec le DJ PALM WINE, nous entrainerons avec elles sur la piste de danse.

 

Depuis la Martha Graham school et les studios Cunningham et Trisha Brown, Cristina Rizzo a rejoint Florence. Ses recherches qui lient étroitement approche théorique et mise « en œuvre » chorégraphique et performative, affirment un rapport assidu et dynamique au « répertoire fondateur ».

IlariaScarpa_BoleroEffect_Rizzo_10.jpg

 

© Ilaria Scarpa

 

Chorégraphie : Cristina Rizzo

Performeurs : Annamaria Ajmone, Cristina Rizzo, Simone Bertuzzi

Musique et DJ : Simone Bertuzzi aka PALM WINE

Création lumière et direction technique : Giulia Pastore

Management : Chiara Trezzani

Production : CAB008 Avec le soutien de la Région Toscane et MiBACT

Coproduction Biennale di Venezia Danza en collaboration avec Terni Festival

 

www.cristinarizzo.it

 

 

VINCENT THOMASSET  > France
TOPOGRAPHIE DES FORCES EN PRÉSENCE | Parcours

_Samedi 6 juin 16h > 18h - l'être lieu, cité scolaire Gambetta-Carnot (Arras)
Entrée libre

Navette gratuite au départ de Lille à 15h00 | 09.54.68.69.04 |

 

Vincent Thomasset travaille les formes performatives entre mouvement, prises de parole et installations. Les performances qu’il propose se font en interaction en public et visent, dans un premier temps, à déceler les différents éléments propres au contexte dans lequel elles s’inscrivent. Elles produisent ainsi un état des lieux, une topographie des forces en présence, incitant le spectateur à se créer son propre trajet. Il est ici accompagné des sociologues Céline Borelle et Keltoume Larchet pour travailler avec des étudiants de classes préparatoire littéraire option arts plastiques au Lycée Gambetta-Carnot d’Arras.

 

D'abord interprète, il suit la formation Ex.e.r.ce en 2007. Les travaux de Vincent Thomasset éprouvent les formes textuelles et scéniques au service d’un vocabulaire instable et décalé, d’un rapport inconforme à la scène contemporaine.

Vincent Thomasset a rejoint Latitudes Prod. en 2013.

 

 

LEL-.jpg

l'être lieu

 

Présentation unique

De Vincent Thomasset / Céline Borelle et Keltoume Larchet, fondatrices de l’association Une petite Entaille

 

www.vincent-thomasset.com

www.une-petite-entaille.fr

 

 

ZIMMERFREI  > Italie
FAMILY AFFAIR | Lille : Les Fils | Création 2015

_Samedi 6 juin à 20h00 & dimanche 7 juin à 15h00 - Le Grand Sud (Lille) _ 60'
3 €

 

Commande du réseau Open Latitudes, ce projet sera développé par épisode chez chacun de nos partenaires européens. Lille ouvre cette série qui égrainera les expériences dans chaque ville d’accueil. L’équipe de ZimmerFrei a souhaité y mettre en avant la famille, ou plutôt la variété de ses formes tant les modèles en ont évolué dans la société contemporaine. Première focale de ce champ multiple et complexe, à Lille : Les Fils !        

 

Collectif unissant à Bologne et Bruxelles depuis 2000, la cinéaste Anna de Manincor, le concepteur sonore Massimo Carozzi et la metteure en scène Anna Rispoli, ZimmerFrei provoque la rencontre de divers medias dans les espaces d’installation les plus variés.

Leur travail a fait l’objet d’expositions propres au MAMbo de Bologne en 2011 et au Beelden aan Zee de La Haye en 2015.

 


Family_Affair_MVI_0500_SuYn_3.jpg

©ZimmerFrei

 

Concept et régie : ZimmerFrei

Dramaturgie : Anna Rispoli et Anna de Manincor

Son : Massimo Carozzi

Vidéo : Anna de Manincor, Gianluca Mattei et Anna Rispoli

Montage vidéo : Gianluca Mattei

Participants : Anne-Laure Degandt, Pieyre Yves Degandt, José-Pierre De Schepper,

Uma De Schepper-Besegher, Stéphane Gornikowski, SuYn Gornikowski,

Thyl Gornikowski, Felicidad Gueimmemo-De Schepper,

Franck Hovelaque-Christiaens, Yaële Hovelaque-Lopez, Isabel Lopez,

Gianluca Mattei, Jeanne Menguy, Irena Radmanovic, Manoel Radmanovic-Morelli, Mirta Radmanovic-Mattei, Dora Margo Rispoli-Meierhans, Cathy Turek,

Françoise Verheyde

Production : Open Latitudes network, Festival Latitudes Contemporaines et ZimmerFrei

Coordination du projet : Charlotte Guibert

Assistante à la coordination : Gabrielle Guard

 

www.zimmerfrei.co.it

 

Lire la suite : Family Affair

 

MARIE-CAROLINE HOMINAL  > France
SILVER + CARTE BLANCHE DJ MCH | Création 2013

_Samedi 6 juin à 21h30 - Gare Saint Sauveur (Lille) _ 30'
Entrée libre

Dans le cadre du Printemps à Saint Sauveur avec lille3000

 

« Marie-Caroline Hominal aka Silver, endosse le rôle de la femme orchestre et d’une mambo dans un autel futuriste. Les mots résonnent et font échos au son, Silver est un crescendo qui nous enflamme et nous questionne sur la notion du show. MC Hominal orchestre ici plusieurs éléments de son travail – danse, performance, texte et musique – pour offrir un objet totalement hétéroclite, c’est tellement MCH ! »

 

 

Interprète d’exception (Jobin, Vienne, La Ribot…), Marie-Caroline Hominal porte aussi à la scène sa recherche intransigeante des interactions de l’être et de ses témoins. Présentées aux Latitudes depuis 2006, ses pièces et performances, ses multiples collaborations (François Chaignaud, Clive Jenkins, David Hominal, Marco Berrettini…) ont affirmé l’originalité de son propos artistique sur les scènes les plus novatrices de notre temps.

 

 

Silver_MC_Hominal_Marcin_Maziej.jpg

 

©Marcin Maziej

Concept, performance & texte : Silver

Programmation son : Plastoc

Scénographie, Lumière : Inox

Administration : Tutu Production - Genève

Production : MadMoiselle MCH association

www.madmoisellemch.com

Lire la suite : Silver

 

IVANA MÜLLER  > France / Croatie
WE ARE STILL WATCHING | Création 2012

_Dimanche 7 juin à 15h & 17h - Gare Saint Sauveur (Lille) _ 60'
Entrée libre sur réservation

 

Ce sont les 60 spectateurs qui réalisent ici le spectacle, devenant acteurs comme ils sont citoyens. Chacun y investit son rôle, suivant la composition de l’auteure, et les représentations, uniques à chaque fois, révèlent peu à peu la façon d’investir de tous tandis que le spectacle glisse où il n’était pas attendu.

 

 

Depuis la Croatie, les Pays-Bas et aujourd’hui Paris, Ivana Müller a pris place sur la scène internationale en tant qu’auteure, performeuse, chorégraphe… qui bouscule les identités et les rôles dans les usages de la représentation.

 

En 2007, l’ensemble de son travail a été récompensé aux Pays-Bas et sa pièce While We Were Holding It Together à reçu le prix de ImPulsTanz Festiavl de Vienne et celui du Goethe Institut. Plus récemment, 60 Minutes of Opportunism (2010) ou Positions (2013), ont confirmé la place centrale des spectateurs, de leur perception et de leur engagement dans le processus – politique – de ses créations.



_D3S3695.jpg

 

©Ian Douglas

 

Créé par Ivana Müller en collaboration avec Andrea Bozic (NL), David Weber-Krebs (BE) et Jonas Rutgeerts (BE).

Traduction et adaptation française : Gilles Amalvi et Ivana Müller

Conception lumière et direction technique : Martin Kaffarnik

Production et administration : I’M’ Company / Chloé Schmidt

 

www.ivanamuller.com

 

Lire la suite : We Are Still Watching

 

ANTONIA BAEHR  > Allemagne
ABECEDARIUM BESTIARIUM, Portraits d'affinités en métaphores animales | Création 2013

_Mardi 9 juin à 20h - maison Folie Wazemmes (Lille)_ 90'
13 / 7 / 5 €

 

Pour cette création, l'artiste a invité ses ami(e)s à écrire des partitions chorégraphiques pour elle, basées sur un abécédaire d'animaux disparus: D comme dodo, T comme tigre de Tasmanie, S comme Steller's sea cow (la rhytine de Steller)... Il en résulte une série de miniatures chorégraphiques hétéroclites qui reflètent leur relation respective à l'animal choisi ainsi que leur amitié avec Antonia Baehr.

 

Antonia Baehr, artiste et chorégraphe, adopte le principe d’alternance des rôles avec ses partenaires artistiques. De 2006 à 2008, elle est artiste associée aux Laboratoires d’Aubervilliers (France). Elle signe les pièces : Holding Hands (2001), Un après-midi (2003), Cat Calendar en collaboration avec Antonija Livingstone (2004), Larry Peacock en coproduction avec Sabine Ercklentz et Andrea Neumann (2005), Merci avec Valérie Castan (2006), Rire (2008), Nom d’une pipe (2008), Over the Shoulder (2009), For Faces (2010), My Dog is My Piano (2012), Abecedarium Bestiarium (2013), The Wildes coproduit par Keren Ida Nathan (Ida Wilde) et Henry Wilde (Antonia Baehr) (2014) et Des miss et des mystères (2015).

 

 

6_motiv-A_A.Baehr_Abecedarium_Bestiarium.jpeg

 

©Nanna Heidenreich

Concept, production & performance : Antonia Baehr

Avec des compositions de :

Fred Bigot (electronicat), Pauline Boudry, Valérie Castan, Lucile Desamory, Vinciane Despret, Sabine Ercklentz, Dodo Heidenreich, Christian Kesten, Keren Ida Nathan (Ida Wilde), Andrea Neumann, Stefan Pente, Isabell Spengler, Steffi Weismann, William Wheeler, e.a.

Collaboration artistique : Valérie Castan

Lumières : Sylvie Garot

Sons: Manuel Coursin & Eric Yvelin

Régie Son: Carola Caggiano

Production: Alexandra Wellensiek

Assistante de production: Barbara Greiner, Sarah Blumenfeld

Traductions: Guillaume Cailleau, Sabine Macher & William Wheeler

Sous-titrage & étalonnage vidéo: Guillaume Cailleau

Stagiaire: Elisabeth Leopold

Enregistrement Vidéo: Angela Anderson

Costumes: Patty Eggerickx, Steffi Weismann, Pauline Boudry & Renate Lorenz, Antonia Baehr

 

www.make-up-productions.net

Lire la suite : Abecedarium Bestiarium

 

BOUZIANE BOUTELDJA / Cie DANS6T  > France
RÉVERSIBLE | Création 2015

_Mercredi 10 juin à 20h - Flow (Lille) _ 50'
9 / 6,5 €

Après avoir abordé le sentiment de rejet et d’exclusion dans Altérité, après avoir mené un premier combat, avec la danse comme matière, pour aller vers la découverte de l’autre, Bouziane Bouteldja, va puiser au plus profond de sa culture pour comprendre comment le corps et la pensée se soumettent à l’oppression physique, morale et religieuse. Le corps soumis, le poids des tabous, la violence, le fatalisme induit par certains systèmes de pensée seront les thèmes appréhendés dans cette création. Réversible est là aussi pour dire que les destins ne sont pas tracés, que la fatalité n’est pas une fin.

 

 

Bouziane Bouteldja découvre la danse hip hop en 1999 en pratiquant le break dance. Il s’est formé auprès des chorégraphes Kader Attou, Karim Amghar et Olé Khamchanla. Ces rencontres l’ont très vite conduit à s’intéresser à la scène et à s’ouvrir à l’univers de la danse contemporaine. En 2010, il chorégraphie son premier solo Pas si compliqué, avec le regard complice de Farid Berki. En 2012, il chorégraphie avec Coraline Lamaison, avec qui il collabore encore, la pièce Altérité qui questionne les différences et avec laquelle il remporte le prix du jury au concours de danse contemporaine Reconnaissance.

 

 

R5.jpg

 

©Gilles Rondot

 

Direction artistique, chorégraphie et interprétation : Bouziane Bouteldja

Collaboration artistique : Gilles Rondot

Musique : Naun

Création lumière : Catherine Chavériat

Création vidéo : Juan luis Doggy

 

www.dans6t.com

Lire la suite : Réversible

 

VINCENT GLOWINSKI  > Belgique
MÉDUSES | Création 2013

_Mercredi 10 juin à 21h30 - maison Folie Wazemmes (Lille) _ 60'
13 / 7 / 5 €

En reprenant son vrai nom, Vincent Glowinski donne à voir une autre facette de son talent. Entre gestuel du peintre envahissant les murs des villes et chorégraphie, seul sur scène, il tente de créer un lien entre les murs qu’il occupe dans les rues et le plateau du théâtre. Avec une maitrise total de ses gestes, il invente un « art scène » de graffs éphémères.

 

 

Sorti de l’école axée sur les arts visuels La Cambre à Bruxelles, son travail commence dans la rue et sera reconnu sous la signature de « Bonom ». Ses oeuvres murales tranchent avec le tout-venant du « street art ». Ces fresques sont « chrono-photographiques ». Des méduses et autres végétaux embellissent les alentours de chemin de fer, des murs. Et lui ont valu quelques ennuis avec la police. De Bruxelles à Paris, la signature Bonom se détache.

 

 

Gregory_Bohnenblust04.jpg

 

©Grégory Bohnenblust

 

Mise en scène et chorégraphie: Vincent Glowinski

Développeur du logiciel et consultant artistique: Jean-Francois Roversi

Danse: Vincent Glowinski, Dymitry Szypura

Musique originale: Elko Blijweert, Teun Verbruggen

Assistante dramaturgique: Greet Van Poeck

Conseiller artistique: Wim Vandekeybus

Création lumière et directeur technique: Davy Deschepper

Production: Ultima Vez in association with Cimatics & Entropie Production

 

www.vincentglowinski.com

 

Lire la suite : Méduses

 

JONATHAN CAPDEVIELLE  > France
SAGA | Création 2015

_Jeudi 11 juin à 19h & vendredi 12 juin à 20h -
La rose des vents, Scène nationale Lille Métropole (Villeneuve d'Ascq) _ 105'
13 / 7 / 5 €

Dans un registre d’autofiction, Adishatz/Adieu restituait en 2009 un itinéraire fragile et nostalgique entre vie réelle et vie fantasmée. Poursuivant cette exploration entre fiction et réalité, présent et passé, Jonathan Capdevielle rouvre avec Saga un chapitre autobiographique qui convoque de nouveaux épisodes du « Roman familial », ses personnages « emblématiques » et ses rebondissements. Ce passé raconté au présent s’entremêle au passé revisité et rend compte du caractère tout à la fois euphorique, ludique, mélancolique et sombre de ces épisodes de vie théâtralisée.

 

 

Collaborateur de Gisèle Vienne depuis ses premières mises en scène, interprète de nombreuses pièces, de Yves Noël Genod en 2005  à Vincent Thomasset en 2013,  J. Capdevielle crée a aussi créé avec Guillaume Marie We are accidents waiting to happen au Palais de Tokyo en 2006. Il crée Adishatz/Adieu en 2009. En 2011, il présente Popydog avec Marlène Saldana au CND – Pantin, et en 2012, Spring Rolle, projet in situ avec Jean-Luc Verna et Marlène Saldana au far°- festival des arts vivants de Nyon…

 

Complice des Latitudes, il y a notamment marqué les esprits avec Jerk, solo pour un marionnettiste, en 2013.

 

 

ehanania_DSC2737-modif2.jpg

 

©ehanania

 

Conception et mise en scène : Jonathan Capdevielle

Texte : Jonathan Capdevielle avec la participation de Sylvie Capdevielle et Jonathan Drillet

Traduction en occitan : Joseph Fourcade

Interprétation : Jonathan Capdevielle, Marika Dreistadt, Jonathan Drillet & Franck Saurel

Conseiller artistique - Assistant à la mise en scène : Jonathan Drillet

Conception et réalisation scénographique : Nadia Lauro

Assistant à la scénographie : Romain Guillet

Lumières : Patrick Riou

Régie générale et régie son : Christophe Le Bris

Régie plateau et bruitages en live : Eric Civel

Réalisation costume animal : Daniel Cendron

Réalisation costume traditionnel : Cécilia Delestre

Images : Sophie Laly, Jonathan Capdevielle

Enfant : Kyliann Capdevielle

Regard extérieur : Gisèle Vienne et Virginie Hammel

Production, diffusion, administration : Bureau Cassiopée – Léonor Baudouin, Isabelle Morel et Manon Crochemore

 

www.bureaucassiopee.fr

 

Lire la suite : Saga

 

DANIEL LINEHAN / HIATUS  > Belgique / Etats-Unis
UN SACRE DU PRINTEMPS | Création 2015

_Jeudi 11 & vendredi 12 juin à 20h | Samedi 13 juin à 16h & 20h - Opéra de Lille _ 50'
22 / 17 / 11 €

Immergé dans la pulsation communicative de la musique, au contact même des danseurs et des musiciens, Daniel Linehan nous propose un Sacre absolument contemporain, conceptuel autant que sensoriel ! L’artiste s’empare de l’œuvre de Stravinski, et nous plonge dans le cœur même de la musique, sa structure, ses élans. L’énergie et la puissance de la musique suffisent à unir spectateurs, danseurs et musiciens ; le Sacre n’est plus alors le spectacle d’un rituel de mort exigé par la tribu, mais l’expérience commune à l’intérieur même de la musique.

 

De New-York à Bruxelles au sein de P.A.R.T.S., Daniel Linehan n’a cessé de confronter mouvement et langages au service d’une recomposition des formes très personnelle. Depuis le radical Not about everything en 2009, les Latitudes ont suivi et présenté de nombreuses étapes de son parcours artistique avec la complicité de l’Opéra de Lille dont Daniel Linehan est devenu artiste résident en 2013.



Un_sacre_Du_Printemps__Bart_Grietens_-102.jpg

 

©Bart Grietens

 

Une chorégraphie sur la musique « Le Sacre du Printemps » d’Igor Stravinski (version pour deux pianos) interprété en live par Jean-Luc Plouvier (ICTUS) et Alain Franco.

Chorégraphie : Daniel Linehan

Dramaturgie musicale : Alain Franco

Danseurs : Jeanne Colin, András Déri, Alexandra Dolgova, Erik Eriksson, Taha Ghauri, JamesMcGinn, Charles Ngombengombe, Krišjānis Sants, Christoffer Schieche, Hagar Tenenbaum, Roman Van Houtven, Kathryn Vickers, TiranWillemse (gradués de P.A.R.T.S. Research Cycle 2014).

Musique : Igor Stravinski

Piano : Jean-Luc Plouvier (ICTUS) et Alain Franco

Stylisme : Fédérick Denis

Technique : Elke Verachtert

Production : Hiatus (Bruxelles, BE)

Production exécutive : Caravan Production (Bruxelles, BE)

 

www.caravanproduction.be

 

Lire la suite : Un sacre du printemps

 

MYLĒNE BENOIT  > France
NOTRE DANSE | Création 2014

_Mardi 16 juin à 20h - Le Vivat scène conventionnée d'Armentières _ 75'
13 / 7 / 5 €

« Dans Notre danse, il s’agit de retourner vers le lieu d’où vient la danse, pour s’interroger sur son pouvoir lorsqu’elle se pratique comme un geste essentiel : quelle danse emporterions-nous sur une île déserte ? Quels mouvements, quels chants, pourraient nous ressembler, nous rassembler, nous représenter ? Nous rêvons de créer une langue, une danse chorale et sonore, qui viendrait de loin, comme tirée d’un fond commun. Un folklore inédit. Notre danse. » Accompagnés sur scène par les compositions électropop du groupe lillois Cercueil, cinq danseurs inventent un nouveau rapport à l'espace théâtral.
Mylène Benoit étudie ici les liens entre les individus et la musique, la lumière, l’espace, respectant sa propre définition de la danse : « Un exercice du corps et de l’esprit ».

 

Plasticienne, chorégraphe Mylène Benoit a fondé la Compagnie Contour Progressif en 2004 à l’issue d’une formation à Londres, à Paris et au Fresnoy (Tourcoing). Elle travaille la danse à tous les endroits où il est possiblede la faire résonner comme un objet plastique. Mylène Benoita été associée au Vivat, scène conventionnée danse et théâtred’Armentières de septembre 2011 à juin 2014. Elle est en charge des DANSES AUGMENTEES, à la Gaîté Lyrique à Paris, pour la saison 2014-2015.

 

 

ND216.jpg

 

© Delphine Lermite

 

Conception : Mylène Benoit

Interprétation : Julien Andujar, Maeva Cunci, Alexandre Da Silva, Célia Gondol,

Nina Santes

Création musicale : Nicolas Devos et Pénélope Michel (Cercueil)

Création lumière : Abigail Fowler et Mylène Benoit

Assistanat artistique : Magda Kachouche

Regard extérieur, conseil à la dramaturgie : Mathieu Bouvier

Création costumes : Léa Drouault

Coaching vocal : Mathieu Jedrezac, Madeleine Saur, Jean-Baptiste Veyret-Logerias

Programmation informatique : Antoine Villeret

Administration / production : AlterMachine - Elisabeth Le Coënt et Carole Willemot

Production : Contour Progressif

 

www.contour-progressif.net

 

Lire la suite : Notre danse

 

KATE MCINTOSH  > Belgique
DARK MATTER | Création 2009

_Mercredi 17 juin à 20h - maison Folie Wazemmes (Lille) _ 80'
13 / 7 / 5 € | Anglais surtitré en Français

Aidée par deux assistants, la performeuse et chorégraphe Kate McIntosh vêtue d'une robe étincelante et dotée d'une barbe grise, réalise des expériences. Elle met en scène des sujets philosophiques et scientifiques dans un esprit showbiz et conversation de comptoir. Avec un certain décalage et humour, les trois interprètes se lancent dans de multiples épreuves et expérimentations. Le public devient complice de l’enthousiasme pour les démonstrations réussies ou ratées.

 

Néo-zélandaise bruxelloise, Kate traverse les frontières de la performance, du théâtre et de l’installation vidéo. Danseuse de formation et interprète, Kate a aussi créé Hair From the Throat (2006), Untried Untested (2012), All ears (présenté aux Latitudes en 2014), les installations vidéo De-Placed (2008), Worktable (2011). Kate est co-fondatrice de SPIN, structure de production et de recherche dirigée par des artistes à Bruxelles.

 

 

darkmatter_03_photo_Luc_Massin.jpg

 

©Luc Massin

Un projet de : Kate McIntosh

Performance de : Thomas Kasebacher, Kate McIntosh, Bruno Roubicek

Texte : Kate McIntosh & Tim Etchells

Dramaturgie : Pascale Petralia

Création Lumière : Minna Tiikkainen

Création Son : Mikko Hynninen

Lumière : Akim Hassani

Son : Vincent Malstaff

Costumes : Sofie Durnez

Production : Margarita Production for TOF vzw

Diffusion : SPIN

www.spinspin.be

Lire la suite : Dark Matter

 

GRAND MAGASIN  > France
INVENTER DE NOUVELLES ERREURS | Création 2014

_Jeudi 18 juin à 20h - BUDA Centre d'Arts (Courtrai, BE)_ 80'
13 / 7 / 5 €

A sa manière et avec son humour toujours plus ou moins décalé, GRAND MAGASIN se lance dans la réalisation d’un bref opéra réunissant deux sopranos, deux flûtistes et un chœur de six interprètes. Cette pièce musicale, commandée au compositeur Tom Johnson, tente d'explorer la question des “petites différences”. Elle sera précédée de commentaires, chansons et jeux préparant l’oreille, l’oeil et l’esprit.

 

« Depuis 1982 (avènement de GRAND MAGASIN) nous prétendons, en dépit et grâce à une méconnaissance quasi-totale du théâtre, de la danse et de la musique, réaliser les spectacles auxquels nous rêverions d’assister. A cet égard, ils sont très réussis et nous émeuvent. Notre ambition consiste à croire possible que d’autres partagent cet enthousiasme. »

C’est Ainsi que Pascale MURTIN & François HIFFLER présentent leurs projets.

Tous deux ont conçu une quarantaine de pièces, numéros et performances, s’adjoignant à l’occasion les services de leurs amis.

 

 

1veronique_Ellena.jpg

 

©Véronique Ellena

 

Le chœur : Bettina Atala, François Gremaud, Michèle Gurtner, François Hiffler, Tom Johnson, Pascale Murtin, Diederik Peeters

Les sopranos : Aviva Timonier et Elisa Doughty

Les flûtistes : Amélie Berson, Alessandra Giura Longo

La musique : Tom Johnson

Les chansons additionnelles : GRAND MAGASIN

L’éclairage : Nicolas Barrot

Conseils vestimentaires : Virginie Petit

La vendeuse : Christine Bombal

Production déléguée : GRAND MAGASIN

 

www.grandmagasin.net

 

Lire la suite : Inventer de nouvelles erreurs

 

RACHID OURAMDANE  > France
TORDRE | Création 2014

_Vendredi 19 juin - maison Folie Wazemmes (Lille) _ 70'
13 / 7 / 5 €

Elles sont face à nous, nous invitant à leur propre pudeur, mais en nous donnant tout ce qu’elles sont, Lora Juodkaite et Annie Hanauer, sont les deux interprètes de cette dernière création de Rachid Ouramdane. Au-delà de la performance physique qui interpelle le spectateur, au-delà de la fascination que l’on peut éprouver devant leur virtuosité, c’est dans une plongée dans leur intime que nous sommes invités. Nous entrons dans le nu de leur geste, dans ce qu’elles sont intrinsèquement nourries par leur parcours de vie.

 

 

Rachid Ouramdane est danseur et chorégraphe. Il a notamment travaillé en France et à l’étranger avec Meg Stuart, Emmanuelle Huynh, Odile Duboc, Christian Rizzo, Hervé Robbe, Alain Buffard, Julie Nioche... Il a depuis réalisé des pièces complexes sur les dispositifs de la représentation présentées sur la scène internationale. Il a longtemps donné une place éminente au portrait dansé. Il cultive un art de la rencontre, dont l’expérience sensible et entière requiert la mise en doute de tous les préjugés. Comme dans ses précédentes pièces, il nous nous propose dans Tordre le portrait intime et pudique, dyptique de soli qui réaffirme la singularité de l’interprète.

 

 

 

4K1B1205HD.jpg

 

©Patrick Imbert

 

Conception, chorégraphie : Rachid Ouramdane

Avec : Annie Hanauer, Lora Juodkaite

Lumières : Stéphane Graillot

Régie générale et construction décor :

Sylvain Giraudeau

Production et diffusion : Erell Melscoët

Administration : Anaïs Métayer

Production : L’A

 

www.rachidouramdane.com

 

Lire la suite : TORDRE